« L’invisibilisation des apports théoriques, des créations conceptuelles » : le vrai sexisme universitaire

Ce que nous devons exiger, rappelle la sociologue Nathalie Heinich dans une tribune au « Monde », c’est le refus d’être invisibilisées parce que femmes' Ce n’est pas notre statut de femmes que nous voulons voir respecté, mais notre statut de chercheuses, ...



source: Le Monde:  Société
rubrique: Société / undefined
publié: 11/10/2018 18:43:58

Société

Le Monde