Après #MeToo, des femmes battues se retrouvent à la rue

Il y a un an démarrait, dans la foulée de l’affaire Weinstein, le mouvement #MeToo' Dans les mois suivants, un nombre croissant de victimes de violences conjugales ont décidé de quitter leur domicile' Elles n’ont pas toujours trouvé pour autant ...



source: La Croix:  Culture
rubrique: Culture / undefined
publié: 11/10/2018 23:04:04

Culture

La Croix