Au Gabon, la vente de bois précieux illégalement coupé inquiète

En mars dernier, le Gabon a interdit la coupe du kevazingo, un bois précieux très apprécié en Asie' Mais l'autorisation de revente et de transformation de grumes saisies inquiète des ONG qui redoutent qu'elle n'encourage les coupes illégales' "On nous dit ...



source: Challenges:  Economie
rubrique: Économie / undefined
publié: 19/10/2018 10:37:34

Économie

Challenges