Le peuple irakien première victime de l'ordre américain

Un voyage à Bagdad de nos jours ressemble fort à une expédition' La traversée du désert qui sépare Amman, le point de départ, de la capitale irakienne, un peu plus d'un millier de kilomètres, dure de douze à quinze heures' Et il ne sert à rien de louer un ...



source: Monde Diplomatique:  Le Monde diplomatique
rubrique: Politique / undefined
publié: 06/11/2018 00:19:15

Politique

Monde Diplomatique