Accélérer le diagnostic des maladies rares, un objectif ambitieux

L'un des axes majeurs du troisième plan maladies rares, lancé en juillet, est « d'avoir un diagnostic posé dans un délai d'un an à partir de la consultation d'un spécialiste»' Aujourd'hui, le délai est de quatre à cinq ans en moyenne' ...



source: Le Figaro:  Sciences
rubrique: Sciences / undefined
publié: 16/11/2018 20:03:19

Sciences

Le Figaro