Une mobilisation inédite, franche mais pas massive

Au Mont-Joie, douze heures de pression Hier matin, à 7 h 30, on a croisé Marcellin, un retraité de Pont-Briques, tout seul sur son rond-point, regrettant déjà le manque de mobilisation des jeunes générations' Lesquelles avaien ...



source: La Voix du Nord:  Région
rubrique: Région / undefined
publié: 17/11/2018 22:17:08

Région

La Voix du Nord