Au Zimbabwe en crise, des vies menacées faute de médicaments

Deux doses par jour de nifédipine: depuis cinq ans, Alice Chenyika veillait scrupuleusement à tenir sa pression artérielle sous contrôle grâce aux médicaments prescrits par ses médecins' Mais la flambée des prix au Zimbabwe lui rend désormais la tâche imp ...



source: Sciences et Avenir:  Santé
rubrique: Santé / undefined
publié: 17/11/2018 22:19:59

Santé

Sciences et Avenir